T’es sûr qu’on est mardi ?, Voutch, le cherche midi

« Ce n’est pas parce qu’on est tout petit, qu’on n’a pas de bouche (et souvent pas d’yeux non plus) qu’on n’a pas, comme tout un chacun, ses petits problèmes. » Voutch délaisse ses personnages au long nez pour le monde merveilleux des petites bêtes, des végétaux et des objets du quotidien. Car on n’écoute pas assez la voix des sans voix (ni bouche) : les épis de blé, les épingles à linge, les fourmis, les mollusques, les menhirs et les vers de vase ! Lire la suite