Si tu m’oublies, Tonie Behar, Editions Charleston

Violette est maman de deux jumeaux, un garçon et une fille. Séparée du père de ses enfants depuis plusieurs années, sa vie est rythmée par son métier d’ophtalmologue et ses enfants. Pas de place pour un homme, pas de place pour les souvenirs douloureux du passé, qu’elle a soigneusement rangé dans un coin verrouillé de son cerveau. Du moins, le croyait-elle. Lire la suite

Publicités

Je te hais, Gilles Caillot, éditions Terra Nova

Un enlèvement d’enfant, une lettre envoyée aux parents dans laquelle le ravisseur leur expose son plan : le manger. Un second enlèvement, et le commissariat de Lyon est en effervescence. Car la pratique semble copier l’un des plus grands psychopathes connu ; Fish, adepte de cannibalisme, décédé il y a plusieurs dizaines d’années. Il faut retrouver cet homme avant que le deuxième enfant ne subisse le même sort que le premier… Lire la suite

« Au service de sa Majesté la Mort – 1. L’ordre des Revenants » par Julien Hervieux (Castelmore)

Elizabeth est journaliste… en tout cas c’est ce dont elle aime se convaincre. Car en cette fin des années 1880, même à Londres, les femmes qui exercent une activité sont peu nombreuses… Encore moins dans cette profession dans laquelle les rédacteurs en chef sont souvent opposés au recrutement de femmes. Alors Elizabeth écrit et vend ses articles à un homme qui n’a plus de journaliste que la carte, occupé qu’il est à se shooter à l’opium à longueur de temps. Une vie dans l’ombre mais qui lui convenait finalement se dit-elle aujourd’hui. Car à présent, Elizabeth est morte – plus active que jamais, mais morte. Arrachée à son cercueil pour être recrutée par une organisation au service de la Mort en personne (rien que ça), elle traque à présent celles et ceux qui, par toutes sortes de moyens, échappent à leur fin. Un travail dangereux mais passionnant – faute d’être gratifiant. Au moins, face à la Mort, hommes et femmes sont égaux…

Julien Hervieux, rencontré en salon, m’avait convaincue de commencer cette série de littérature jeunesse – j’ai eu le bonne idée de l’écouter et peux donc aujourd’hui à mon tour faire de mon mieux pour vous convaincre de vous lancer. Ce roman en effet mêle remarquablement l’Histoire, le fantastique, le suspense. Résultat : on suit Elizabeth avec passion, découvrant l’univers créé pour nous (et pour les jeunes lecteurs spécifiquement) par Julien Hervieux. Vivants ou morts, ses personnages évoluent dans l’intrigue, se rencontrent, se comprennent, se détestent ; ils mènent aussi des réflexions intemporelles (sur la vie, le bonheur, l’amour, la trahison, la quête de sens, la mort, …) avec intelligence et humour. On s’attache rapidement à eux, on se passionne pour leurs enquêtes et la nouvelle « vie » d’Elizabeth … Et on espère pour elle que cette dernière tiendra les promesses qu’elle semble réserver à la jeune fille.

La fille du square, Angela Behelle, Editions Diva Romance

Abigaëlle est une jeune femme de 26 ans. Originaire de Bretagne, elle habite désormais Paris où elle est scénariste, et sa série à succès « Sang pour sang » séduit les téléspectateurs. Pourtant, elle sort peu de son appartement, qu’elle partage avec Darwin, son chat, n’a pas vraiment d’amis, et est mal à l’aise en société. La faute à cette cicatrice qui barre sa joue droite et sur laquelle elle ne supporte pas le regard des autres. Lire la suite