La chambre des murmures, Dean Koontz, Editions de l’Archipel

Dans une petite ville, Cora, une jeune institutrice sans histoire aimée de ses élèves, commet un attentat-suicide dans un restaurant où déjeunait le gouverneur. Pour Luther, le policier qui se voit évincé de l’enquête, aucun doute, il y a anguille sous roche ; il connaissait Cora et sait que jamais elle n’aurait pu commettre un tel acte. Mais tout indice à été effacé, Luther doit se satisfaire des carnets de Cora, dans lesquels il trouve de terribles écrits les jours précédents l’attentat, parlant d’araignée dans son cerveau qui lui murmure des choses. Lire la suite

Publicités

Rires de poupées chiffon, Philippe Rouquier, Carnets Nord

Louis Dames, tout juste retraité, s’installe dans le Vercors pour pouvoir se consacrer entièrement à sa passion ; l’étude des insectes. Le Vercors lui semble l’endroit idéal, notamment ce grand espace de nature qu’il commence à explorer dès les premiers jours. Mais très vite, l’étude des insectes passe au second plan.

Car au fond de la vallée sur laquelle Louis à jeté son dévolu, se trouve une maison isolée qui a l’air à l’abandon. Elle est pourtant habitée, par un couple d’artistes, Krim Lee, un coréen et sa femme Ceril. Louis est comme aimanté par cette maison, il retourne à proximité régulièrement jusqu’à faire connaissance avec leurs habitants, qui entretiennent une relation passionnelle et violente. Mais un jour, il est le témoin involontaire de ce qui devait être l’ultime oeuvre d’art du couple. Ceril a disparu et tout porte à croire que Krim Lee en est le responsable. L’enquête de police commence, piétine, Louis trouve l’artiste de plus en plus étrange, totalement détaché par rapport à la disparition de sa femme. Louis, comme la police, ont du mal à cerner la personnalité complexe de Krim Lee. Lire la suite

Prends ma main, Megan Abbott, Editions du Masque

Diane et Kit se sont connues à l’école, sont devenues amies, ont partagé un terrible secret, puis se sont perdues de vue. Kit travaille désormais dans un laboratoire. Travailleuse acharnée, elle est prête à tout pour satisfaire sa chef, comme la majorité de ses collègues.

Lorsque sa chef annonce un jour que deux chanceux auront l’occasion de travailler avec elle sur le TDPM, trouble dysphorique prémenstruel, pire que le SPM plus couramment connu, Kit est presque sûre d’en faire partie. Mais sa chef annonce également l’arrivée d’une autre recrue, débauchée d’un autre laboratoire. Une femme extrêmement compétente qui n’est autre que Diane, et c’est tout logiquement qu’elles sont toutes les deux choisies pour travailler sur le TDPM. Lire la suite

Sois toi même tous les autres sont déjà pris, David Zaoui, Editions JC Lattès

 

Alfredo Scali est un peintre qui rêve de reconnaissance, habitant un HLM de banlieue, sur le même palier que ses parents. Il peint « les rêves inconscients des animaux », mais peine à trouver un public réceptif à ses œuvres et bataille avec son conseiller Pôle Emploi qui ne lui offre que des jobs qui ne sont absolument pas en adéquation avec ses envies.

Un jour, Alfredo hérite de Schmidt, le singe de sa grand-mère qui doit s’installer en maison de retraite. Schmidt est un singe curieux, doué d’une redoutable intelligence, fan de la série Starsky&Hutch, et de beignets à la pistache. A partir de ce jour là, le quotidien d’Alfredo va être bouleversé et sa vie va changer, mais il ne le sait pas encore.

Car enfermé dans son rêve de percer un jour, il ne s’ouvre pas complètement, manque de confiance en lui et cherche à tout prix à « réussir sa vie ». Mais après tout que signifie vraiment réussir sa vie ? Heureusement, Schmidt est là pour le lui enseigner…

Sois toi-même tous les autres sont déjà pris. C’est d’abord le titre qui m’a interpellée. Célèbre citation d’Oscar Wilde, cette phrase est tellement vraie, et l’on a pourtant beaucoup de mal à l’approprier dans sa propre vie, à l’image du personnage d’ Alfredo. Et lorsque l’on va plus loin que le titre, on découvre un roman en incroyable résonance avec nous-même, bourré d’humour. L’envie de réussir sa vie, la quête éternelle du bonheur, du succès, de la réussite, n’est-ce pas ce à quoi aspire chacun d’entre nous ?

L’auteur dépeint avec beaucoup d’authenticité et une remarquable dérision la vie d’un homme qui cherche à accomplir son rêve, les obstacles qu’il va devoir surmonter, les doutes qui vont l’envahir, la joie et la tristesse parfois. Mais il nous rappelle surtout que sans travail et sans y croire, on arrive à rien. Sans oublier les rencontres, celles qui passent dans nos vies, parfois sans s’attarder mais qui peuvent apporter beaucoup si on y prête attention.

Les dialogues et lettres avec le conseiller Pole Emploi sont d’un réalisme légèrement exagéré, mais hilarants. Les dialogues entre personnages sont totalement déjantés, un peu fous mais cela donne au final un roman drôle, très original, un peu décalé, qui s’ancre totalement dans notre société grâce à cette authenticité qui imprègne l’écriture de l’auteur.

C’est original, drôle, plein d’émotion, et fait écho à cette soif de bonheur, cette soif de réussir sa vie que chaque humain recherche. Mais c’est aussi une belle moral sur la réelle signification de la réussite. A découvrir !

Aux sports d’hiver, Stéphane Frattini – Maud Legrand, Glénat jeunesse

fullsizeoutput_82a

Que fait-on quand on a la chance de partir aux sports d’hiver en famille ? Comment est la montagne en hiver ? Qu’apprend-t-on à l’école de ski ? Plusieurs questions qui trouvent leur réponse dans ce doc-puzzle pour les 3-5 ans. Alors, suivez les aventures de Lina, Matteo et leur famille à l’assaut des pentes enneigées !

Pour les enfants de la zone B, les vacances de février commencent aujourd’hui. L’occasion pour moi de vous présenter cet ouvrage ludique et instructif à destination des élèves de Maternelle. L’idée de la collection des doc-puzzles de Glénat jeunesse est de faire découvrir la montagne, la mer, la nature, les sports, et apprendre des mots nouveaux en s’amusant. 

Comment ça marche ? Sous chaque pièce de puzzle, un mot ou une notion est expliquée. Par exemple, le chasse-neige, l’absence de marmottes en hiver, le téléski, la dameuse…  Le plus : une fois retirées et retournées, toutes les pièces forment un grand puzzle mystère ! En bonus, il y a un « cherche et trouve » sur chaque double-page. Le livre est cartonné, donc facile à manipuler pour les plus jeunes. Les illustrations aux couleurs douces de Maud Legrand permettent de rendre l’atmosphère des sports d’hiver à la perfection.

Chaussez vos boots (même en pensée) et à vous les pistes de ski (ou de luge) !

Maîtresse Jedi